Archive

Archives pour la catégorie ‘Non classé’

Le bouturage

26/09/2020 Comments off

Le bouturage herbacé

Le bouturage est un mode de multiplication végétative de certaines plantes consistant à donner naissance à une nouvelle plante (enfant du plant mère) à partir d’un fragment isolé. C’est un clonage : la bouture est génétiquement identique à la plante mère.

Le bouturage herbacé se pratique sur des plantes en pleine végétation. le plus souvent en été. On prélève l’extrémité des plantes ( Pélargonium, Lavatéra, Sénécio, plantes molles) de 10 à 15 cm. On coupe avec un greffoir désinfecté au  niveau d’un nœud. On retire  les feuilles du bas, et on coupe en 2 les autres feuilles. On pique la bouture sur 1 à 2 cm dans du sable et on place les boutures à l’étouffé sous un tunnel.

2 à 3 semaines plus tard, les racines apparaissent, on peut alors rempoter les plantes.

Autres vidéos

Réussir facilement le bouturage

Bouturer les Pélargonium (terre -nature)

Travaux d’élèves

Voir la fiche technique :  Les étapes du bouturage herbacé

 

 

 


Bouturage dans l’eau

Il suffit de mettre la tige de la plante dans l’eau, puis de la rempoter dés l’apparition des racines. On bouture ainsi l’ Impatience, le Coléus, le Cypérus ( mettre la tête en bas), le Saint –Paulia (par bouture de feuille, ex : schéma de Alain Gallien SVT Dijon).

Le bouturage de Cypérus, vidéo réalisée par les élèves de 3 ème7

En quelques semaines, de nouvelles feuilles et racines apparaissent :

 

 

 

 

 


Le bouturage semi- aoûté ( ou multiplication semi-ligneuse ou semi-herbacée )

Une bouture semi-aoûtée correspond à une bouture d’une tige moitié bois dur et moitié partie tendre (encore verte et molle) de l’extrémité. A ce stade, l’enracinement des tiges prélevées est excellente pour la reprise des boutures.

Le bouturage semi –aoûté s’effectue de juillet au début de l’automne sur des tiges latérales de l’année. Enlever les 3- 4 dernières feuilles et tailler celles du dessus de moitié. On peut prélèver la bouture avec un talon (fragment de l’écorce de la tige principale).

On place les boutures sous chassis froid, où elles s’enracineront doucement pendant l’hiver. Cette technique est utilisée principalement pour les arbustes à feuillage persistant.

 

 

 

Les plantes qui se bouturent ainsi :  les plantes légèrement lignifiées ( avec du bois).

 

RomarinRomarin Lavande - Lavandula angustifoliaLavande Fusain - Eunonimus japonicus ' Auréa 'Euonymus (fusain)
Choysia ternata (oranger du MexiqueChoisya ternata (oranger du mexique) Abelia x grandifloraAbelia Hebe x andersoniiHebe andersonii

 

 

Voir la fiche d’activité élève : ici


Le bouturage à bois dur

Au mois de novembre, quand les branches n’ont plus de feuilles, prélevez des rameaux de  30 cm et mettez-les en jauge dans une terre légère .


Avez- vous bien ( tout ) compris ?

Faites le questionnaire suivant

Tags:

Préparation des plantes d’ intérieur ou d’orangerie en vue de l’hivernage

26/09/2020 Comments off

Les végétaux d’intérieur ou d’orangerie décorent le jardin pendant l’été, il sont en pot, ou plantés en pleine terre, et profitent encore de la luminosité, et du climat idéal à leur végétation.

Il est temps d’envisager la préparation de nos végétaux au retour vers la serre, ou les classes, à l’approche des premiers froids d’automne et d’hiver.

Quelle sont les différences entre les Plantes d’orangerie et les plantes d’appartement ?

Ces deux catégories de plantes ne nécessitent pas la même urgence.

  • Les plantes d’intérieur sont des végétaux d’origine tropicale ou équatoriale. Elles sont originaires le plus souvent des climats chauds et humides et  ne supportent aucune grande variation de températures. Il faut donc les protéger en priorité. ( ex : les Broméliacées, Spathiphyllum, Monstera deliciosa ).

 

  •       Monstera deliciosa  Bananier

 

On les rentre à l’intérieur, après un nettoyage, à un endroit éclairé, loin des sources de chaleur.

  • Les plantes d’orangerie sont d’origine subtropicale (proche des tropiques), et sont capables de subir des variations de températures. Elles résistent souvent aux gels brefs et faibles (Brugmansia, Pélargonium, Ficus, La Cordyline australis, Dracaena…).

 

Cordyline australis Cordyline australis, Dracaena australis Cordyline australis

 

 

Il faut laisser les plantes d’orangerie, le plus longtemps dehors, car elles ne supportent pas l’intérieur des bâtiments.

Dans la pratique, il faut déjà mettre les plantes en pot, puis diminuer progressivement les arrosages, et les protéger progressivement du froid.

Aux premiers gels, et après les avoir  nettoyées, on pourra enfin les hiverner en serre froide ( 10 C°), puis stopper les arrosages.

Tags:

La multiplication des plantes

26/09/2020 Comments off

La multiplication végétative

La division des plantes

C’est une méthode simple pour obtenir de nombreuses plantes, on l’effectue au printemps sur des touffes importantes. Les plantes obtenues sont vigoureuses car formées de nouvelles racines.

 

séparation de la Ciboulette

Ciboulette : division de touffe

Division de Ciboulette On sépare la motte

en partageant les racines

On obtient plusieurs plantes

Le bouturage

 

Le bouturage est une méthode vraiment simple pour multiplier les plantes, à partir d’un fragment : tige, feuille, racine, on va reproduire la plante. Une bouture placée sous certaines conditions va former des racines et donner naissance à un autre plant qui sera identique. C’est aussi un moyen d’obtenir une nouvelle plante, plus vigoureuse et saine.


Les plants issus de bouture se développent plus rapidement que ceux obtenus par semis. Chez les arbustes, les plantes propagées de boutures fleurissent mieux et plus abondamment.

Pour voir la fiche sur le bouturage réalisée par les élèves, cliquez sur l’imagette

.

La multiplication sexuée

 

 

 

Le semis

Boutures d’automne

26/09/2020 Comments off

Le bouturage est une méthode vraiment simple pour multiplier les plantes, à partir d’un fragment : tige, feuille, racine, on va reproduire la plante.

Une bouture placée sous certaines conditions va former des racines et donner naissance à un autre plant qui sera identique.

 

Le bouturage semi- aoûté ou multiplication semi-ligneuse ou semi-herbacée

Une bouture semi-aoûtée correspond à une bouture d’une tige moitié bois dur et moitié partie tendre (encore verte et molle) de l’extrémité. A ce stade, l’enracinement des tiges prélevées est excellente pour la reprise des boutures.

Le bouturage semi –aoûté s’effectue de juillet au début de l’automne sur des tiges latérales de l’année. Enlever les 3- 4 dernières feuilles et tailler celles du dessus de moitié. On peut prélèver la bouture avec un talon (fragment de l’écorce de la tige principale).

On place les boutures sous chassis froid, où elles s’enracineront doucement pendant l’hiver. Cette technique est utilisée principalement pour les arbustes à feuillage persistant.

 

 

 

Les plantes qui se bouturent ainsi :  les plantes légèrement lignifiées ( avec du bois).

 

RomarinRomarin Lavande - Lavandula angustifoliaLavande Fusain - Eunonimus japonicus ' Auréa 'Euonymus (fusain)
Choysia ternata (oranger du MexiqueChoisya ternata (oranger du mexique) Abelia x grandifloraAbelia Hebe x andersoniiHebe andersonii

 

 

=> Voir la fiche d’activité élève : ici

Le bouturage à bois dur

Au mois de novembre, quand les branches n’ont plus de feuilles, prélevez des rameaux de  30 cm et mettez-les en jauge au nord, dans une terre légère .

Avez- vous bien ( tout ) compris ?

Faites le questionnaire suivant

Tags:

Semis d’ automne de plantes vivaces

26/09/2020 Comments off

Le semis

Le semis de Gaillardia – Gaillarde

Gaillardia ( Rappel sur les noms des plantes) dont le nom vernaculaire est Gaillarde est une plante vivace.

La récolte des graines : ( voir l’article)

Attendre que les fruits soient  secs, mais attention au vent qui disperse les graines mûres. Il faut agir à temps. Prélevez les graines quand il fait beau.

Laissez sécher les graines au sec et au frais ( 15 C°), puis les conserver dans des enveloppes dans des boites hermétiques, à l’abri de la lumière.

Pensez à mettre des étiquettes avec le nom ou la photo, et la date.

Fruits et graines de Gaillardia – Gaillarde

Le semis

=> Les différentes étapes du semis de plantes vivaces :

  • Prenez un pot ou une terrine, préalablement nettoyé.
  • Remplissez-le de terreau fin, éventuellement mélangé à du sable. …
  • Tassez légèrement. …
  • Semez les graines en les répartissant à la surface. …
  • Recouvrez d’une petite couche de substrat. …
  • Arrosez en pluie fine.
  • Recouvrir de papier journal pour garder l’humidité
  • Etiqueter ( date, genre )
  • Surveiller la levée en arrosant de temps en temps

Après une dizaine de jours, les plantules apparaissent

Dans 1 mois les plantes seront empotées, puis en début d’hiver, placées en serre froide pour l’hivernage. Elles seront plantées dés le début du printemps

Empotage de Gaillardia

en pleine terre pour fleurir dés l’été prochain jusqu’ à l’automne.

Avez- vous bien ( tout ) compris ?

1 – Reproduire le dessin et écrire la légende

Correction

2 – Faire l’exercice sur le semis en caissette

Le jardin est membre des Refuges LPO

01/06/2020 Comments off

Notre projet biodiversité au jardin

Le jardin de la section Horticole du collège est un refuge pour les oiseaux et est membre des Refuges LPO ( ligue pour la protection des oiseaux)  

Les articles

La biodiversité au jardin

Nourrir les oiseaux en hiver

 

Les fabrications effectuées

Voir le document sur les fabrications

Tags: ,

Le Paillage : un geste écologique

28/05/2020 Comments off

Voir la FICHE PROJET  » Développement durable ”

Iris paillés

 

Cannas et Pavots paillés

 

Pour limiter les arrosages, et la levée des mauvaises herbes, il faut pailler les massifs, en disposant autour des plantes des broyats de végétaux sur une épaisseur de 5 cm environ ( paille, tonte de gazon, écorces)

 

Le paillage permet au sol de rester frais en gardant son humidité, il empêche l’apparition des mauvaises herbes et favorise l’activité du sol : petits animaux, vers, micro-organismes qui vont enrichir la terre en transformant le paillage en humus par décomposition. ( voir la fiche de JP Gallerand sur les animaux du sol )

En cours de saison, on peut rajouter des couches successives de paillage, et incorporer l’ensemble en automne par bêchage.

Le paillage d’été s’effectue au mois de mai, après avoir désherbé le terrain, puis l’avoir arrosé.

Par esthétisme, on peut aussi pailler le sol avec des matériaux inertes qui ne se décomposent pas (pierres, galets) mais qui jouent le rôle de protection du sol, en retenant l’eau et limitant les mauvaises herbes.

 

Avez- vous bien ( tout ) compris ?

Faites les tests suivants

-1 –

Texte à trous

-2 –

 Questionnaire sur les animaux du sol

Les plantes annuelles

27/02/2020 Comments off

Les plantes annuelles sont des plantes qui vivent moins d'un an, et qui accomplissent donc leur cycle de vie en une seule année. Elles doivent être semées tous les ans à la fin de l'hiver en serre ou au début du printemps à l’extérieur. Semées en terrine en février/ mars, et empotées en godets, elles sont très utiles pour décorer les massifs dés le mois de mai.


annuelles

 Pour voir la galerie des plantes annuelles

=> Voir le projet :

 « Produire les Plantes, les Cultiver, pour Décorer le jardin ou les Vendre »

 

 

Le semis

 

Le semis d’oeillet d’inde (Tagète patula)

 

La récolte des graines : ( voir l’article)

A la fin de l’été, prélevez les graines quand il fait beau. Il faut attendre que les fruits soient  secs, attention au vent qui disperse les graines mûres.

   

Il faut agir à temps. Laissez sécher les graines au sec et au frais ( 15 C°), puis les conserver dans des enveloppes dans des boites hermétiques, à l'abri de la lumière.

Pensez à mettre des étiquettes avec le nom ou la photo, et la date.

Fruits et graines de Tagète patula : oeillet d'Inde

Le semis : Au printemps ( fin d’hiver en serre)

=> Les différentes étapes du semis de plantes annuelles : vidéo réalisée par les 3 èmes ERE.

La Gaillarde est une plante vivace, mais peut être cultivée comme une annuelle.

Dans 1 mois les plantes seront empotées, puis dés la mi- mai, elles seront  plantées  en pleine terre pour fleurir pendant l’été jusqu’à l’automne.

 Avez- vous bien ( tout ) compris ?

1 – Reproduire le dessin et écrire la légende

Correction

 

2 – Faire l’exercice sur la phrase mélangée

 

 

2 – Faire l’exercice sur le semis en caissette

 

 

3 – Exercice de classement sur les étapes de l'activité " semis en caissette"

 

 

 

Suite : voir l'article sur le repiquage des annuelles
Tags:

Effectuer un mélange terreux

27/02/2020 Comments off

Voir le Projet : « Produire les Plantes, les Cultiver, pour Décorer le jardin ou les Vendre »

Le mélange de terre

Les proportions pour un mélange terreux pour un  semis sont en général :

  • 1/4 terreau,
  • 1/2 terre de jardin,
  • 1/4 de  sable grossier, ou perlite

Le mélange doit être léger, pauvre, pour éviter les maladies fongiques. Il faut préparer à l’avance le mélange, et attendre plusieurs semaines avant de l’utiliser. Le stockage avant le semis se fait en serre chaude.

Les proportions pour un mélange terreux pour un  repiquage ou un empotage sont en général :

  • 1/3 terreau,
  • 1/3 terre de jardin,
  • 1/3 de  sable grossier, ou perlite

A partir de ce constat, on peut varier les proportions, voire même supprimer un composant (essentiellement la terre de jardin), en fonction du besoin des plantes. Il faut préparer à l’avance le mélange, et attendre plusieurs semaines avant de l’utiliser. Le stockage avant le le repiquage ou l'empotage se fait en serre chaude.

Le terreau :  est riche en matières organiques, en humus, de couleur foncée presque noire.

La terre de jardin : Elle est argileuse, modère les variations du Ph de la terre. Elle est capable de stocker les engrais pour les libérer ensuite ; elle retient l’eau et nourrit les plantes.

Attention : il existe de l’argile de mauvaise qualité qui durcit la terre et empêche les racines de respirer.

Le sable : généralement de pH neutre. Il n’apporte pas d’élément nutritif mais sa présence dans un mélange est indispensable pour assurer un bon drainage. La quantité de sable permet d’avoir un mélange qui retient plus ou moins l’eau, en favorisant le drainage. Plus le grain de sable est gros, meilleur sera le drainage, et l’apport d’oxygène à la plante.

Le calcaire : de couleur blanche (craie), il permet de neutraliser l'acidité des sols. Il est par contre relativement neutre vis à vis de l'eau et des engrais.

 

 

Confection du mélange :

Il faut travailler en équipe de 2, chacun son tour, on verse un substrat différent sur le sommet de la pyramide, le mélange des terres s’effectuera ainsi de façon automatique.

 

On déplace le tas au moins 4 fois pour obtenir un mélange homogène.

 

Quelles sont les protections à prendre pour son dos ?

 

 

  • utilisation de la brouette

La brouette doit être  bien droite avec un chargement équilibré, la charge placée sur la roue avant, ainsi c’est la roue qui porte le plus de charge (50 kg dans l’exemple, contre 20 kg pour le porteur). Il faut éviter de trop remplir la brouette sur ses bras.

 

 

Avez- vous bien ( tout ) compris ?

 

Faire les exercices suivants

 

 

 

 

Pour en savoir plus

Tags: ,

Chute des feuilles et compostage

16/11/2019 Comments off

Voir le projet sur le développement durable

C'est l'automne, le temps des feuilles mortes où le feuillage des arbres adopte des couleurs si particulières.


Carbone 42 – Pourquoi les feuilles tombent en… par carbone42

 

Pourquoi les feuilles changent- elles de couleur ?

En automne, l'activité biologique de la plante diminue en même temps que la longueur des jours, mais aussi parce qu'un anneau de cellules se forme à la base de la feuille, qui arrête la circulation d'eau. La feuille brunit, rougit, jaunit, pâlit, comme décolorée, puis tombe.

 

  par la chaine météo
Les arbres en automne

 

 

 


par© fete-enfants.com

 

 

 

Les feuilles qui tombent sont un trésor pour le jardin.

Pour protéger les plantes du froid : disposées en couches épaisses sur les plantes délicates, en paillage maintenu par un filet plastique,   autour de l’arbuste à protéger avec un grillage.

 

Sous les arbres et les arbustes, comme en forêt, ce sont les organismes du sol qui transformeront les feuilles en compost. En quelques mois elles deviendront de l' humus.

Pour le tas de compost. Le tas doit être retourné plusieurs fois (aéré) et tenu humide .

 

 

 

Les travaux d'élèves sur le compostage

 

 

 

 

Avez- vous bien ( tout ) compris ?

Faire les exercices suivants

 

B2I