Archive

Archives pour 09/2017

Multiplier les Iris

18/09/2017 Comments off

Les iris des jardins sont des Iris rhizomateux (avec des rhizomes). Le rhizome contient les réserves de la plante ; c’est une une tige épaissie, poussant à l'horizontale, serpentant le long de la surface du sol, ou à faible profondeur ; par intervalles, les pousses émergent du sol.

Tous les 4 ans, il faut diviser les rhizomes et les planter dés le mois de juillet à septembre à la surface du sol.

rhizome

 

Voir la Vidéo sur la division des iris

 

Iris rhizomateux

Floraison en Avril / Mai

Avez- vous bien ( tout ) compris ?

Faites l’exercice !

texte à trous

 

Fiche d'activité pour les élèves

Voir la fiche : diviser les Iris

Tags:

Gaillardia x grandiflora

18/09/2017 Comments off

Projet : « Produire les Plantes, les Cultiver, pour Décorer le jardin ou les Vendre »

Gaillardia -gaillarde

La Gaillarde est une plante vivace de soleil, elle est rustique et donne de nombreuses fleurs de couleur jaune et rouge à partir de juin jusqu’à l’automne.

"48 heures de la vie d’une Gaillarde en 79 secondes" sur une musique de Maurice Ravel "Pavane pour une infante défunte" (piano: Jacques Rouvier)

 

La multiplication de la plante s’effectue par division des touffes au printemps,

ou par semis à l’automne,

et la plantation se fait au printemps dans un bon sol sol de jardin, plutôt sec.

Gaillardia

Gaillardia grandiflora est vivaceGaillardia -Gaillarde

 

Avez- vous bien ( tout ) compris ?

Faites les tests suivants

Entretenir les plantes d’intérieur

12/09/2017 Comments off

 La section « Espace rural, environnement » du collège Jules Verne de Rueil Malmaison
a pour projet de décorer les couloirs et classes de la Segpa avec des bacs de plantes d'orangerie, et de plantes d'intérieur.

Les élèves de 3 ème devront mener une production, effectuer les plantations, les élèves de 4 ème devront faire l'entretien des plantes.

Voir le projet : L'école verte

 

Nous appelons plantes d'appartement des végétaux qui, introduits à l'intérieur des appartements, y font preuve d'une résistance raisonnable.

A force de croisements et de sélections, des plantes ont été créées pour vivre en appartement et en serre.

Ce sont le plus souvent  des végétaux d’origine tropicale ou équatoriale, des plantes habituées le plus souvent aux climats chauds et humides.

Elles ne supportent aucune  variation de températures.

 

 

Pour les entretenir, il faut respecter les règles suivantes :

Acclimater la plante :

Les plantes d’intérieur proviennent d’une serre, où l’atmosphère est plus humide que dans les appartement. Les plantes doivent s’habituer doucement à leur nouvel habitat. Les premiers jours, on va les bassiner très souvent. Ne pas déplacer la plante

Les plantes préfèrent un emplacement fixe, les feuilles vont doucement s’orienter vers la lumière, on ne déplacera plus la plante.

Arroser

Plus le temps est chaud, plus on inspecte les plantes pour voir si elles ont soif. Des feuilles qui pendent, la couleur plus claire du mélange, indiquent qu’il faut arroser, mais ce geste ne doit pas être automatique, car la plante souffre plus facilement d’un excès d’eau qui va asphyxier les racines.

Ombrer

Les plantes doivent être protégées des rayons directs du soleil.

Bassiner

Consiste en l'arrosage en pluie fine du feuillage d'une plante avec un pulvérisateur, surtout si la pièce est chauffée en hiver.

Nettoyer

La poussière s’accumule sur les feuilles, il faut donc les essuyer régulièrement pour favoriser la respiration, et la photosynthèse ( fabrication de la matière organique en exploitant la lumière  du soleil.

Tailler et Pincer

Il faut tailler la plante, si elle devient envahissante, ou pour donner une structure harmonieuse, avant la reprise de végétation du printemps. Le pincement consiste à supprimer , en pinçant, l’extrémité des pousses, pour obtenir une plante bien touffue.

Tuteurer

Il faut soutenir les longs rameaux qui grimpe avec un tuteur

Le Ficus benjamina

   

 

 

Nos plantes d'orangerie et d'intérieur

 

Veuillez cliquer pour voir la galerie

 

Fiche d'activité pour les élèves

Veuillez cliquer pour voir la fiche

 

Avez- vous bien ( tout ) compris ?

Veuillez faire l' exercice suivant :

Tags:

Belles, mais redoutables plantes toxiques

09/09/2017 Comments off

( Allez à Brugmansia, Nérium oleander , Nicandre)

Le Ricin

Dont le nom scientifique est  Ricinus communis ) est une plante cultivée en annuelle, à partir d'une simple graine.

On le trouve dans de nombreux massifs des villes car il est majestueux et pousse de 3 mètres dans l'année.

P1140263.JPG P1140258.JPG
P1140256(2).JPG
P1140265.JPG


Mais attention, il faut faire attention à ses graines

qui sont très toxiques.

Fruit du Ricin Graines de Ricin ( très toxique )
Les fruits du Ricin Les graines qui sont toxiques


Ce sont les graines qui sont toxiques : L'ingestion de graines, souvent accidentelle chez les jeunes enfants, peut provoquer des intoxications graves (en raison de la présence de ricine) .

On considère que trois graines peuvent être fatales à un enfant, quatre graines peuvent déterminer une intoxication sérieuse chez l'adulte et six à huit graines pourront lui être fatal.

Par précaution, il faut couper les fruits avant la maturité des graines.




 

 

Le Brugmansia,

Dont le nom français ou vernaculaire est Trompette du jugement est une plante vivace.

Les fleurs atteignent facilement de vingt à trente centimètres en longueur et en diamètre. Leur parfum, qui ne se révèle qu'en soirée, est très intense.

P1110427.JPG P1110426.JPG
P1030676.JPG
P1110343.JPG

Tous les Brugmansia sont toxiques. L'intoxication survient lors du mâchonnement d'un fruit, d'une feuille ou de l'ingestion de graines ou de fleurs.

Ce sont des plantes vénéneuses et très dangereuses.




 

 

Le Laurier -rose

Dont le nom scientifique est Nérium oléander est un arbuste vivace.

C'est une plante très dangereuse, les feuilles, les fleurs, le bois frais ou séché sont toxiques pour l'homme à très faible dose. on considère qu'une seule feuille peut -être mortelle pour l'homme.

A ne pas confondre avec le Laurier -sauce.

 

 

 

 

Nicandra physaloïdes

Son nom vernaculaire (français) est Nicandre ou faux- coqueret.

 

Originaire du Pérou, c’est une plante annuelle, facile de culture, proche du Physalis. Elle appartient à la famille des Solanacées, ses fruits et feuilles sont toxiques. (voir le blog) Elle pousse rapidement en plein soleil dans une terre de jardin acide.

D’une hauteur de plus d’un mètre, elle se remarquera dans les massifs par sa belle floraison (  bleu, bleu violet), puis par ses fruits originaux ( capsules sous forme de lanterne japonaise) que l’on peut mettre à sécher à l’automne. 

 

  

Au potager, et dans les serres, son odeur fait fuir les Aleurodes (mouches blanches).

La plante se ressème seule d’une année sur l’autre, et on la découvre chaque année à différents endroits du jardin.




 

En savoir plus sur les plantes toxiques

Voir le dossier- blog des élèves



 

 

Avez- vous bien ( tout ) compris ?

Faire l’exercice

 

 

Classement par paire

faire l'exercice

 

Test pour le B2I

Faire l'exercice suivant



 

Jeux

Puzzle de 16 pièces

 


Cliquez pour accéder au puzzle

 

Tags: