Archive

Archives pour 02/2020

Les plantes annuelles

27/02/2020 Comments off

Les plantes annuelles sont des plantes qui vivent moins d'un an, et qui accomplissent donc leur cycle de vie en une seule année. Elles doivent être semées tous les ans à la fin de l'hiver en serre ou au début du printemps à l’extérieur. Semées en terrine en février/ mars, et empotées en godets, elles sont très utiles pour décorer les massifs dés le mois de mai.


annuelles

 Pour voir la galerie des plantes annuelles

=> Voir le projet :

 « Produire les Plantes, les Cultiver, pour Décorer le jardin ou les Vendre »

 

 

Le semis

 

Le semis d’oeillet d’inde (Tagète patula)

 

La récolte des graines : ( voir l’article)

A la fin de l’été, prélevez les graines quand il fait beau. Il faut attendre que les fruits soient  secs, attention au vent qui disperse les graines mûres.

   

Il faut agir à temps. Laissez sécher les graines au sec et au frais ( 15 C°), puis les conserver dans des enveloppes dans des boites hermétiques, à l'abri de la lumière.

Pensez à mettre des étiquettes avec le nom ou la photo, et la date.

Fruits et graines de Tagète patula : oeillet d'Inde

Le semis : Au printemps ( fin d’hiver en serre)

=> Les différentes étapes du semis de plantes annuelles : vidéo réalisée par les 3 èmes ERE.

La Gaillarde est une plante vivace, mais peut être cultivée comme une annuelle.

Dans 1 mois les plantes seront empotées, puis dés la mi- mai, elles seront  plantées  en pleine terre pour fleurir pendant l’été jusqu’à l’automne.

 Avez- vous bien ( tout ) compris ?

1 – Reproduire le dessin et écrire la légende

Correction

 

2 – Faire l’exercice sur la phrase mélangée

 

 

2 – Faire l’exercice sur le semis en caissette

 

 

3 – Exercice de classement sur les étapes de l'activité " semis en caissette"

 

 

 

Suite : voir l'article sur le repiquage des annuelles
Tags:

Effectuer un mélange terreux

27/02/2020 Comments off

Voir le Projet : « Produire les Plantes, les Cultiver, pour Décorer le jardin ou les Vendre »

Le mélange de terre

Les proportions pour un mélange terreux pour un  semis sont en général :

  • 1/4 terreau,
  • 1/2 terre de jardin,
  • 1/4 de  sable grossier, ou perlite

Le mélange doit être léger, pauvre, pour éviter les maladies fongiques. Il faut préparer à l’avance le mélange, et attendre plusieurs semaines avant de l’utiliser. Le stockage avant le semis se fait en serre chaude.

Les proportions pour un mélange terreux pour un  repiquage ou un empotage sont en général :

  • 1/3 terreau,
  • 1/3 terre de jardin,
  • 1/3 de  sable grossier, ou perlite

A partir de ce constat, on peut varier les proportions, voire même supprimer un composant (essentiellement la terre de jardin), en fonction du besoin des plantes. Il faut préparer à l’avance le mélange, et attendre plusieurs semaines avant de l’utiliser. Le stockage avant le le repiquage ou l'empotage se fait en serre chaude.

Le terreau :  est riche en matières organiques, en humus, de couleur foncée presque noire.

La terre de jardin : Elle est argileuse, modère les variations du Ph de la terre. Elle est capable de stocker les engrais pour les libérer ensuite ; elle retient l’eau et nourrit les plantes.

Attention : il existe de l’argile de mauvaise qualité qui durcit la terre et empêche les racines de respirer.

Le sable : généralement de pH neutre. Il n’apporte pas d’élément nutritif mais sa présence dans un mélange est indispensable pour assurer un bon drainage. La quantité de sable permet d’avoir un mélange qui retient plus ou moins l’eau, en favorisant le drainage. Plus le grain de sable est gros, meilleur sera le drainage, et l’apport d’oxygène à la plante.

Le calcaire : de couleur blanche (craie), il permet de neutraliser l'acidité des sols. Il est par contre relativement neutre vis à vis de l'eau et des engrais.

 

 

Confection du mélange :

Il faut travailler en équipe de 2, chacun son tour, on verse un substrat différent sur le sommet de la pyramide, le mélange des terres s’effectuera ainsi de façon automatique.

 

On déplace le tas au moins 4 fois pour obtenir un mélange homogène.

 

Quelles sont les protections à prendre pour son dos ?

 

 

  • utilisation de la brouette

La brouette doit être  bien droite avec un chargement équilibré, la charge placée sur la roue avant, ainsi c’est la roue qui porte le plus de charge (50 kg dans l’exemple, contre 20 kg pour le porteur). Il faut éviter de trop remplir la brouette sur ses bras.

 

 

Avez- vous bien ( tout ) compris ?

 

Faire les exercices suivants

 

 

 

 

Pour en savoir plus

Tags: ,