Elle réussit bien en mathématiques mais il peut lui arriver d’écrire le 3 et le 5 à l’envers. Honnêt. En somme, plus personne ne commencera sa journée de travail dans les rayons à 23 heures, comme ce fut le cas à Bègles, ou à 2 heures, comme à Villiers-en-Bière. 25. il ne sent pas la rose — Solutions pour Mots fléchés et mots croisés. philos. Oth. Mar. Projet d'éduc.). à Mme de Grignan, 10 nov. 1673), • Le temps vole et m'emporte malgré moi ; j'ai beau vouloir le retenir, c'est lui qui m'entraîne ; et cette pensée me fait grand'peur (SÉV. Alex. XV, 42)— Il les gaigna, leur promettant qu'il se retiendroit la superintendance de la guerre, et la garde des loix seulement (AMYOT Thésée, 28)— Il estoit fort retenu et reservé en son parler (AMYOT Péric. Dès qu'une fois on a commencé à glisser ou à rouler avec un peu de vitesse, cette vitesse s'accélère continuellement, et il devient impossible de se retenir, Allons.... je ne pourrais me retenir, et il vaut mieux quitter la place, Cela me parut si horrible que j'eus peine à me retenir, Ne vous retenez point quand votre plume veut parler de la Provence ; ce sont mes affaires, Retenez-vous sur le jeu, vous avez été souvent témoin des malheurs que l'amour du jeu attire, Lett. Lett. Oeuv. Oct. du St-Sacrement, Dominic. • Croyez-moi, les épanchements de l'amitié se retiennent devant un témoin quel qu'il soit (J. J. ROUSS. ○   jokers, mots-croisés Vaut mieux en rire. S'empêcher de tomber. 11e dim. t. VI, p. 16). Duc de Montausier. Lett. Je retiens croix, je retiens pile, se dit, au jeu de croix ou pile, pour signifier que l'on gage que le côté de la pièce de monnaie qui paraîtra sera croix, sera pile. Il se dit des sentiments que l'on contient. Terme de marine. B. ROUSS. retenir le regard, l'attention de qqn). LATINI Trésor, p. 267)— On oste trente et retient le sorplus (Comput, f. 9)— Et tex cozes qui les retient à soi, li sires l'en pot sivir comme d'espave concelée (BEAUMANOIR XXV, 21)— Et s'ele [la procuration] est soufisans, le justice le [la] retient par devers li (BEAUMANOIR IV, 24)— En toutes ces choses que nous avons ordenées pour le proufit de nos subjez et de nostre royaume, nous retenons à nous pooir d'esclaircir, d'amender, d'ajouster et d'amenuisier, selonc ce que nous aurons conseil (JOINV. De 2,5 millions de salariés concernés en 1991, on est passé à 3,6 en 2008. Une école primaire de Saint-Brigitte-de-Laval retient son souffle alors que les cas de COVID-19 se multiplient dans les classes. des maris, I, 2), • En vain les rois d'Angleterre ont cru les pouvoir retenir [les esprits] sur cette pente dangereuse [de la liberté religieuse] en conservant l'épiscopat (BOSSUET Reine d'Angleterre. On dit dans un sens analogue, quand on joue à pair ou non : je retiens pair, je retiens non. à Mme d'Havrincourt, 24 févr. Les lettres arabes qui ne s’attachent pas – 6 lettres arabes ne se joignent pas avec celles qui les suivent. Tél. ), • Il allait porter son encens avec peine sur les autels de la fortune, et revenait chargé du poids de ses pensées qu'un silence contraint avait retenues (FLÉCH. On lui a retenu cinq francs sur sa paye. Pourquoi parle-t-on [dans la chaire], sinon pour persuader, pour instruire, et pour faire en sorte que l'auditeur retienne ? La plupart des définitions du français sont proposées par SenseGates et comportent un approfondissement avec Littré et plusieurs auteurs techniques spécialisés. de Rol. Synonymes pour la definition "En cuisine, elle ne retient pas tout" avec la liste des solutions classés par nombre de lettres... Lettres connues et inconnues Entrez les lettres connues dans l'ordre et remplacez les lettres inconnues par un espace, un point, une virgule ou une étoile. ], demande, requête - réserver - book (en) - réservation - réservation - approvisionnement - procurer, securer (en)[Dérivé], faire mettre à part (réserver une place)[Classe], billet (imprimé attestant de qqch)[termes liés], réservation - qu'on peut réserver[Dérivé], faire naître un sentiment, un état affectif[Classe...], concentration de l'esprit sur qqch[Thème], faire durer qqch, faire exister plus longtemps[Classe], faculté, faculté intellectuelle[Hyper. Sur cette somme annuelle, on retenait une partie pour les habits, les armes et les tentes. Cinna, II, 1), • La possession d'un coeur est fort mal assurée, lorsqu'on prétend le retenir par force (MOL. Différer de satisfaire aux besoins, aux mouvements naturels. Mon père, retenez des femmes qui s'emportent, Leur sexe aime à jouir d'un peu de liberté ; On le retient fort mal par tant d'austérité, En vain les rois d'Angleterre ont cru les pouvoir retenir [les esprits] sur cette pente dangereuse [de la liberté religieuse] en conservant l'épiscopat, Il [Théodose] épouvanta les hérétiques sans les punir ; il les retint dans l'obéissance. Donc par la suite, si je voulais aller de nouveau sur ce site, j'avais seulement a taper la lettre m et meteomedia apparaissait. Garder par devers soi ce qui est à un autre. Vous avez décidé de ne pas retenir une candidature après un entretien d'embauche. Les lettres doivent être adjacentes et les mots les plus longs sont les meilleurs. Futurs lecteurs, nous vous invitons à rejoindre Mary, jeune baroudeuse qui n'a pas froid aux yeux. La goutte le retient au lit. Dès que je tape une lettre, j'ai plein de suggestions. 15183), XIVe s.— Que ce soit retenu en memoire de ceux qui emprès nous vendront [viendront] (BERCHEURE f° 73, recto. Pays. (RAC. On dit de même : retenir ses soupirs, ses larmes. 22. (J. J. ROUSS. VI, 11), • Il me retint par ma robe, en me suppliant de lui accorder un moment d'entretien (GENLIS Ad. Pyrrhonisme philos.). Malheureusement, en raison du grand nombre de CV que nous recevons chaque jour, nous ne sommes pas en mesure de retenir les candidatures ou les CV non sollicités. vert. 1770). M. de César, I, 3). On pose les pieds au petit bonheur: on fait des faux pas, on se retient aux parois (Barbusse, Feu, 1916, p. 182). • Si cet homme est à vous, imposez-lui silence, Madame, et retenez une telle insolence (CORN. Retenir son eau. 23 talking about this.  | Informations S’il connaît les mots à l’oreille, il va les reconnaître à l’écrit, et le déchiffrage ne sera pas une machine qui tourne à vide en lisant des mots qui ne veulent rien dire. En revanche, il est normal qu’il ne sache pas lire certains sons difficiles, comme les « ain », « ein », « che », « phe », par exemple. après la Pentecôte, Dominic. Charles XII, 4), • Il voulut s'en aller, elle le retint : Vous êtes de mes amis, lui dit-elle, et l'un de ceux que je vois avec plus de plaisir (J. J. ROUSS. au card. Il signifie aussi : la conserver au rôle pour qu'elle soit jugée à son rang et sans délai. ], enlever qqch à qqch en séparant[Classe], faire devenir de moindre importance[Classe...], enlever une partie, un élément d'un tout[Classe], faire cesser un mouvement, arrêter[Classe], convier à participer à une manifestation[Classe], inviter des gens à une réception[Thème], inviter des gens à une réception[Classe], contenir, garder, interdire, retenir - contrôle, maîtrise - gonze, homme, individu, mortel, personne, personne physique, qqn, quelqu'un, quelqu'une[Hyper. • Reviens me rendre compte, et voir s'il faut hâter Ou retenir les coups que je dois lui porter (VOLT. Ce n'est pas toujours par l'amour que la captation commence (Colette, Sido, 1929, p. 68). Elle confesse qu'elle avait tellement perdu les lumières de la foi, que, lorsqu'on parlait sérieusement des mystères de la religion, elle avait peine à retenir ce rire dédaigneux qu'excitent les personnes simples, lorsqu'on leur voit croire des choses impossibles. Hél. Découvrez les bonnes réponses, synonymes et autres types d'aide pour résoudre chaque puzzle . La mise en demeure. Cela n’a pas empêché Xavier, mention bien au bac L spécialité maths, d’être pris en prépa lettres supérieures A/L (lettres) au lycée Notre-Dame-de-la-Paix de Lille. Instit. tirer vers l'arrière, chercher à ralentir, empêcher de tomber. des anc. RETENUE (s. f.) [re-te-nue] 1. ), • J'ai bien tâché [pendant le temps que je viens de passer avec vous] à retenir tous les moments, et ne les ai laissés partir qu'à l'extrémité (SÉV. Scapin, II, 5), • On allait vendre ou du moins retenir son linge et ses habits, quand cette femme dont je parle a payé pour elle (MARIV. MANQUER est quelquefois transitif et signifie, en général, Ne pas réussir dans ce qu'on a entrepris, ne pas rencontrer ce qu'on cherchait, laisser échapper ce qu'on poursuivait. Duc de Mont. Bien des raisons doivent me retenir de parler, Lett. I), • La première chose que je fis en mettant pied à terre fut d'entrer dans le lac [la mer Morte] jusqu'aux genoux, et de porter l'eau à ma bouche ; il me fut impossible de l'y retenir ; la salure en est beaucoup plus forte que celle de la mer (CHATEAUBR. La raison pourquoi le cardinal Mazarin différait tant à accorder les grâces qu'il avait promises, c'est qu'il était persuadé que l'espérance est bien plus capable de retenir les hommes dans le devoir que non pas la reconnaissance, Ne me retenez point, monsieur le marquis, ne me retenez point, Ce n'est plus le besoin que j'ai de lui qui me retient ; c'est moi que je ménage, Vous êtes pour moi le démon de Socrate ; mais son démon se bornait à le retenir, et vous m'inspirez. Retenir son urine. 2. Carême, Pâques. carême, Vic. Brit. [V+comp--de+Ginf]↕, comptabilité (tenue des comptes)[ClasseHyper. retener, retenir ; espagn. De la viande ki de l'herberc vint Tant an retint, dunt son cors en sustint, Blanc ai le chef et la barbe canuthe [chenue] ; Ma grant honur [fief] t'aveie retenue, Ki retient le dener saint Pere, le dener rendra per la justice de sainte eglise, Retenez les [gardez-les avec vous], c'est vostre salvement, Puiz que mes cuers [mon coeur] ne s'en veut revenir De vous, dame, pour qui il m'a guerpi, Aumosne aurez, sel daigniez retenir, Je lo [conseille] bien que il [les messagers] soient et retenu et pris, Jacques d'Avesnes retenoit le siege [continuait à assiéger] Corinthe, si com li marchis li avoit laissié, Li maistres perd sa poine toute, Quand li disciples qui escoute, Ne met s'entente au retenir, Si qu'il l'en puisse sovenir, Habiz de chasteé est aquis par usage de retenir soi contre ses covoitises, Et tex cozes qui les retient à soi, li sires l'en pot sivir comme d'espave concelée, Et s'ele [la procuration] est soufisans, le justice le [la] retient par devers li, En toutes ces choses que nous avons ordenées pour le proufit de nos subjez et de nostre royaume, nous retenons à nous pooir d'esclaircir, d'amender, d'ajouster et d'amenuisier, selonc ce que nous aurons conseil, Sire clerc, fist le roy, vous avez perdu à estre prestre par vostre proesce, et pour vostre proesce je vous retieing à mes gages, Que ce soit retenu en memoire de ceux qui emprès nous vendront [viendront], En son ostel a vilain oste Qui mauvais conseillier retient, Et sont et seront tenu lesdits religieux de retenir [entretenir] bien et souffisamment lesdites voies, Je le remercie grandement des beaux presens qu'il m'a presentés ; mais ce n'est mie l'aise ni la paix du roi d'Angleterre mon seigneur que je les retienne, Et en y eut bien de morts quatre mille huit cens, et retenus [faits prisonniers] quatre cens, qui furent amenés à St-Omer et mis en prison, Les aultres plantes ont retenu le nom des regions desquelles feurent ailleurs transpourtées, Madame a retenu ce porteur, jusques à ce qu'elle se trouve si bien que le savoir vous en fist contentement. Ajoutez cet exemple : • Pour ce que les enfants sont en un âge qui a besoin de conduite, ils [les pères] leur ont été baillés comme magistrats domestiques, pour les retenir qu'ils ne fassent rien de mal à propos (MALH. • Ce jour-là, les comédiens avaient été retenus pour représenter une comédie chez un des plus riches bourgeois de la ville (SCARR. Il se dit absolument pour être fécondées en parlant des femelles des animaux. retener ; portug. Cordage employé à maintenir dans sa position un bâtiment abattu en carène, un objet qui pourrait se renverser. ○   Lettris 15. (RAC. Se tenir à quelque chose de fixe pour ne pas tomber, ne pas être entraîné. Il dut se retenir au pommeau de la selle (Montherl., Bestiaires, 1926, p. 416).