La bombe fut larguée à 10 h 58 heure locale et l'explosion d'une puissance de 20 kilotonnes détruisit 3,8 km2 de bâtiments dans le district d'Urakami[51],[52]. Ces types de blessures furent retrouvés chez 70 % des survivants blessés d'Hiroshima et de Nagasaki, mais elles étaient rarement graves. Le bombardement de Nagasaki est à son tour annoncé dans la presse internationale, avec un autre événement survenu presque au même moment : la déclaration de guerre des Soviétiques, qui ont aussitôt envahi la Mandchourie. Si Nous continuions à combattre, cela entraînerait non seulement l'effondrement et l'anéantissement de la nation japonaise, mais encore l'extinction complète de la civilisation humaine, « Nous, les partisans de la paix, fûmes aidés par la bombe atomique dans notre quête pour l'arrêt de la guerre », « une occasion en or venue du ciel qui permet au Japon de cesser la guerre », « C'est-à-dire les violations des lois et coutumes de la guerre », « […] la destruction sans motif des villes et des villages ou la dévastation que ne justifient pas les exigences militaires », « s'ils n'acceptent pas nos conditions maintenant, ils peuvent s'attendre à une pluie de ruines qui tombent du ciel », « habile désinformation occidentale, ayant détourné le monde de la réalité des faits », La guerre soviético-japonaise, au lieu des, Atomic Bomb: Decision -- Target Committee, May 10-11, 1945, L'Union soviétique était le seul pays qui n'était pas en guerre contre le Japon qui l'avait chargé depuis plusieurs mois de négocier pour lui un traité d'armistice avec les États-Unis. Il n'y a pas d'espoir si nous continuons comme ça. Les bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki, ultimes bombardements stratégiques américains au Japon, ont lieu les 6 août et 9 août 1945 sur les villes d'Hiroshima (340 000 habitants) et de Nagasaki (195 000 habitants). Nagasaki (Japanese: 長崎, "Long Cape") is the capital and the largest city of Nagasaki Prefecture on the island of Kyushu in Japan.. United indique enfin que le gouvernement américain a l'intention de procéder à l'invasion de l'archipel japonais, mais que le déroulement de cette opération dépendra de l'effet de la bombe sur la combativité des Japonais. l'attaque ou le bombardement, par tout moyen, de villes, villages, habitations et bâtiments non défendus (Art. Selon le musée national de la ville d'Hiroshima, la ville fut volontairement épargnée par les Américains lors des bombardements conventionnels pour éviter tout dommage préalable, afin de mieux évaluer les effets de la bombe. Plusieurs fois par semaine des vagues de B-29 chargés d'engins incendiaires attaquaient les agglomérations grandes ou moyennes de l'archipel. En réponse à cette requête, il était indiqué que la décision avait déjà été prise et que la cible serait Sapporo sur l'île d'Hokkaido. At age 27, Gretzky was already ...read more, Having refused government demands that they move to a reservation, a small band of Nez Perce tribesmen clash with the U.S. Army near the Big Hole River in Montana. Une vingtaine de minutes plus tard, The Great Artiste atterrissait à son tour accompagné de The Big Stink qui s'était dirigé en solo vers Nagasaki pour prendre des photos. Le silence qui s'ensuivit laissa dubitatifs les responsables de Tokyo. À l'instar du tribunal de Nuremberg, le tribunal de Tokyo condamne les accusés pour leurs crimes de guerre, dont Hideki Tōjō qui sera pendu le 22 décembre 1948. Truman n'avait pas le bilan ou la popularité de Roosevelt, et dans cette situation, il pouvait être tenté de prendre une décision qui renforcerait rapidement sa réputation, surtout face à l'entourage de l'ancien président qui ne le tenait pas en haute estime. Enola Gay avait entre-temps effectué un virage serré à 155° vers le nord-ouest et rebroussait chemin. »[24]. Rendezvous point is changed from Iwo Jima to Yakushima due to bad weather. Cette affreuse affirmation doit vous faire réfléchir et nous pouvons vous assurer solennellement qu'elle est terriblement exacte. Le 6 août 1945 à 8H15 du matin, une première bombe atomique est larguée sur la ville d'Hiroshima. Dans une autre perspective, il ne faut pas perdre de vue le coût humain d'une telle opération terrestre pour les Japonais. Le juge philippin Delfin Jaranilla, membre du tribunal de Tokyo, chargé de juger certains criminels de guerre du régime shōwa, écrivit en obiter dictum dans son jugement : « Si un moyen se justifie par une fin, l'emploi de la bombe atomique était justifié car il mit le Japon à genoux et entraîna la fin de cette horrible guerre. C'est finalement le 14 août, à la suite de ces bombardements, mais aussi de l'invasion soviétique de la Mandchourie commencée le 8 août, et de la reddition de l'armée japonaise du Guandong le 10 août, que le gouvernement japonais cède. Une bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki ! (Art. Si certains membres du gouvernement civil firent des efforts en direction de la paix, ils n'avaient pas le pouvoir pour obtenir un cessez-le-feu et encore moins une reddition. ». ». Dès sa capitulation, le Japon est sous tutelle américaine. Il n'y a pas d'espoir si nous continuons comme ça. Les membres de l'équipage, protégés par des lunettes, purent assister à l'explosion. Sous la période Tokugawa, la persécution des chrétiens y fut particulièrement vive, avant que la ville ne soit ouverte après la restauration Meiji. J'étais de ceux qui avaient le sentiment qu'il devait y avoir un certain nombre de raisons valables pour mettre en doute la sagesse d'un tel acte. Après le bombardement sur Hiroshima, Truman annonça que « s'ils n'acceptent pas nos conditions maintenant, ils peuvent s'attendre à une pluie de ruines qui tombent du ciel ». Les Japonais craignaient plus une occupation soviétique que la présence des Américains sur l'île. Nagasaki a été, le 9 août 1945, la cible du deuxième bombardement atomique de l'histoire par les États-Unis durant la Seconde G… Après la guerre, le président Truman parla de projection de pertes pour l'armée américaine de 0,5 à 1 million. Les bombardements des villes d'Hiroshima et Nagasaki. Seconde Guerre mondialeGuerre du Pacifique. Vous devriez prendre maintenant des décisions pour arrêter la résistance militaire. Progressivement réclamés par le gouvernement japonais, rendus publics et sauvés de l'oubli, les premiers films d'archive en noir et blanc ne sont montrés au public tant japonais qu'américain qu'à partir de la fin des années 1960 ou au début des années 1970. Nous devrons autrement nous résoudre à utiliser cette bombe et toutes nos autres armes supérieures pour cesser rapidement et avec force cette guerre. Quelques-unes de ces bombes frappèrent le port et les constructions navales dans la partie sud-ouest de la ville. La bombe ayant explosé en altitude, certes faible, et non au sol, le souffle avait une direction plus ou moins perpendiculaire par rapport au sol, ce qui limita peut-être les dégâts. Les débuts de l'ère atomique ont été souvent abordés dans la littérature. Récit d'un médecin de l’hôpital d'Hiroshima. On pense également que les militaires avaient eu une grande marge de manœuvre de la part de Truman. Aucun essai n'ayant été réalisé, les effets ne sont pas encore connus. "use strict";(function(){var insertion=document.getElementById("citation-access-date");var date=new Date().toLocaleDateString(undefined,{month:"long",day:"numeric",year:"numeric"});insertion.parentElement.replaceChild(document.createTextNode(date),insertion)})(); FACT CHECK: We strive for accuracy and fairness. Moins d'un mois plus tard, la signature des actes de capitulation du Japon le 2 septembre 1945 met fin à la Seconde Guerre mondiale. Le docteur Katsube, qu'il interroge, lui décrit les formes cutanée et hématopoïétique du syndrome d'irradiation aiguë, dont il a découvert et observé les premières manifestations connues : « Ils perdirent l'appétit, leurs cheveux tombèrent, des taches bleuâtres apparurent sur leurs corps, et ils se mirent à saigner, du nez, de la bouche et des yeux. August 1945 von einem US-amerikanischen B-29-Bomber der 509. On découvrit aussi des silhouettes humaines sur des murs, comme des négatifs de photos, « a été absorbée par les corps, de sorte que le sol sous ces corps a reçu moins de chaleur et a été protégé par eux, « Hiroshima n'est plus utile à l'ennemi. ]August 8, 1400: Initial word is sent out that there would be an upcoming briefing.2200: Fat Man is loaded on B-29 Bockscar.2300: A pre-flight briefing is held for all crew members of the three primary planes. L’heure locale Nagasaki, Japon, l’heure avancée 2020, fuseau horaire Heure actuelle à Nagasaki 08:42:04, lundi 26, octobre 2020 JST AM/PM 24 hours The Hiroshima Bombing Didn't Just End WWII—It Kick-Started the Cold War, The Inside Story of Harry Truman and Hiroshima, Hiroshima, Then Nagasaki: Why the US Deployed the Second A-Bomb. Il me semble logique que celui qui promeut la guerre totale ne peut pas, par principe, critiquer la guerre contre les populations civiles[142]. Radio-Tokyo est également citée pour évoquer les effets de la bombe : « […] les morts et blessés sont brûlés au point d'être méconnaissables. Le capitaine William Parsons ne fut pas autorisé à quitter l'île de Tinian avant la reddition. Sous l'occupation militaire américaine et jusqu'à sa fin en 1952, une censure empêche toute description dans les médias des bombardements et tient le Japon éloigné des débats internationaux sur l'arme nucléaire. D'autres bombes visèrent les usines Mitsubishi et trois bombes sur six touchèrent l'hôpital de Nagasaki. Les sous-marins et l'aviation américaine avaient le contrôle des eaux côtières. Groves devait démontrer l'importance de cette bombe pour expliquer l'énorme investissement consenti pour le projet Manhattan. ». Les Japonais ont diffusé en français une émission vers l'Europe pour expliquer qu'Hiroshima ne pouvait être un objectif militaire, et se servent de l'expression française « ville démilitarisée ». Les résultats du suivi des descendants des victimes d'Hiroshima et de Nagasaki (30 000 enfants de parents irradiés, ce qui représente une population statistiquement significative) n'a pas permis d'observer une augmentation des malformations ou des troubles génétiques[89],[90]. Des camps militaires étaient installés dans les environs. Certaines îles ne seront restituées au Japon que dans les années 1970. Quelques heures après l'explosion, le nuage atomique ayant atteint un développement vertical important provoqua des chutes de pluie. Even though the War Council still remained divided (“It is far too early to say that the war is lost,” opined the Minister of War), Emperor Hirohito, by request of two War Council members eager to end the war, met with the Council and declared that “continuing the war can only result in the annihilation of the Japanese people…” The Emperor of Japan gave his permission for unconditional surrender. Les Américains prévoyaient à partir de la fin 1945 une invasion terrestre du Japon, l'opération Downfall[131],[132]. Celles protégées à l'intérieur ou par l’ombre des bâtiments furent ensevelies ou blessées par les projections de débris quand quelques secondes plus tard l'onde de choc arriva sur elles. Le Département de l'Énergie des États-Unis (DOE) avance les chiffres de 70 000 personnes pour Hiroshima et de 40 000 personnes pour Nagasaki. Composite Group abgeworfen und explodierte um 11:02 Uhr über der japanischen Stadt Nagasaki, die weitgehend zerstört wurde. Le 6 août 1945, l'explosion d'une bombe atomique au-dessus de la ville d'Hiroshima, au Japon, précipite la fin de la Seconde Guerre mondiale. L'article présente Hiroshima comme une base militaire, que la bombe a entièrement détruite[100]. La dernière modification de cette page a été faite le 29 décembre 2020 à 20:01. nécessaire]. D'autres pensaient que dans la guerre totale menée par le Japon, il n'y avait pas de différence entre les soldats et les civils. ». International Il y a 75 ans, l'enfer nucléaire à Hiroshima et Nagasaki. Nagasaki Écouter (長崎市, Nagasaki-shi?, litt. Two-thirds of the Roman army, including Emperor Valens himself, were overrun and ...read more. Mais l'amiral Leahy fit remarquer qu’elles pourraient aussi être proportionnelles à celles de la bataille d'Okinawa, rendant le bilan bien plus coûteux. Les bâtiments en béton armé au centre d'Hiroshima étaient conçus selon des normes antisismiques. Tous ces problèmes furent l'objet d'un rapport auprès du poste de commandement japonais[Qui ?]. Le gouvernement américain souhaite aussi, puisque ces deux armes nouvelles sont désormais opérationnelles (l'une était à l'uranium, l'autre au plutonium), les tester en grandeur nature et montrer aux autres pays, en particulier à l'URSS, la supériorité de feu décisive qu'elles donnent à l'Amérique, ce qui fait de ce bombardement l'acte inaugural de la guerre froide. Dans les archives du général Spaatz, il est mentionné que l'USAAF désirait larguer la troisième bombe sur Tokyo si les Japonais ne rendaient pas les armes assez vite. The next attack, a plutonium bomb nicknamed Fat Man, fell on Nagasaki on August 9. Les messages lui demandaient d'avertir le public japonais des dangers de la bombe atomique, mais ils ne furent trouvés qu'à la fin de la guerre. Quand les avions apparurent au-dessus de la ville vers 10 h 56, les Japonais pensèrent qu'il s'agissait d'avions de reconnaissance, alors courants, et aucune alarme ne fut donnée. Il reprend aussi une information donnée par l'agence United Press : selon le ministre britannique chargé de la production d'aéronefs, la bombe pèse 400 livres (moins de 200 kg) et est capable de raser une ville. How many people died at Hiroshima in August 1945? La même opinion sera donnée par l'amiral William Leahy, le général Carl Spaatz (commandant de l'USSAF dans le Pacifique) et le général de brigade Carter Clarke (officier des renseignements)[149]. (…) Nous exprimons sans réserve notre gratitude à l'égard de la science pour nous avoir donné cette nouvelle arme avant la fin de la guerre. Hiroshima fait les gros titres de la presse américaine : le San Francisco Chronicle titre par exemple : Le Japon touché par une bombe atomique, l'arme la plus puissante de l'Histoire ! Trois jours plus tard, le 9 août 1945, une seconde bombe est lâchée sur Nagasaki. Les avis divergent quant à la capacité du Japon à résister aux attaques. Peu avant 8 h 15, Enola Gay arriva au-dessus de la ville. Sweeney décida d'atterrir à Okinawa, alors sous occupation américaine. Les journalistes ne sont pas autorisés à enquêter sur les bombes atomiques et les effets constatés dans les deux villes détruites. Le 31 mai 1945, Henry L. Stimson réunit le comité intérimaire. Après le refus du gouvernement japonais, il fut décidé de bombarder Nagasaki, ville comptant 250 000 habitants. Les deux bombes utilisées contre le Japon (Little Boy à l'uranium et Fat Man au plutonium), sont respectivement les deuxième et troisième à avoir été construites, et elles demeurent les seules déployées depuis cette date sur un théâtre d'opérations. Le général Dwight D. Eisenhower était de cet avis et en informa Henry Stimson en juillet 1945[148]. Ari M. Beser is the grandson of Lt. Jacob Beser, the only U.S. serviceman aboard both bomb-carrying B-29s. L'invasion soviétique de la Mandchourie commença également le 9 août et l'Armée rouge progressa rapidement[54]. Dans les cas où les objectifs spécifiés au paragraphe 2 sont situés de sorte qu'ils ne puissent pas être bombardés sans un bombardement indiscriminé de la population civile, l'avion doit s'abstenir de bombarder. », « MacArthur pensait que le bombardement était complètement inutile d'un point de vue militaire[153]. 60 000 personnes moururent en l’espace de quelques secondes et bien d’autres par la suite, toujours du fait les radiations. En mars 2007 au Japon, près de 252 000 personnes encore vivantes sont considérées « hibakusha » (survivants de la bombe). Hovedartikkel: Atombombene over Hiroshima og Nagasaki Foto tatt fra et amerikansk bombefly på vei bort fra Nagasaki Den 9. august 1945 angrep amerikanerne Nagasaki med et B-29 bombefly som slapp en atombombe (kalt «Fat Man», 22 kt TNT -ekvivalent i sprengkraft) som medførte store ødeleggelser og tap av menneskeliv. Le New York Times rappelle que la population avant guerre était de 348 000 habitants et indique que le général Spaatz a expliqué que la zone citée a été entièrement détruite ainsi que cinq grandes installations industrielles, et qu'il y a des dommages au-delà de la zone de destruction totale. Le New York Times du 9 août 1945 indique que « la seconde utilisation de cette nouvelle et terrifiante arme secrète qui a effacé plus de 60 % de la ville d'Hiroshima et, selon la radio japonaise, tué pratiquement toute sa population, a eu lieu aujourd'hui vers midi. Au Japon, les débats sur l'utilité des bombes d'Hiroshima et de Nagasaki restent ouverts et le sujet est d'autant plus sensible[158] que le pacifisme constitutionnel du pays est remis en question. La presse internationale reprend pour l'essentiel les informations diffusées par les agences de presse occidentales (Reuters, United). Les « Marines » recoururent aux lance-flammes et aux grenades pour éliminer les dernières poches de résistance. S'ils n'acceptent pas maintenant nos conditions, ils doivent s'attendre à un déluge de destructions comme il n'en a jamais été vu de semblable sur cette Terre. se sont élevées contre l'utilisation militaire des bombes atomiques et se sont interrogées sur la nécessité des attaques sur Hiroshima et Nagasaki. En France, le journal Le Monde titre dans son édition du 8 août : Une révolution scientifique, les Américains lancent leur première bombe atomique sur le Japon. Selon les mêmes sources : Il existe à Nagasaki quelques particularités par rapport à Hiroshima : Ces types de blessures retrouvées chez 65 % des survivants blessés d'Hiroshima et de Nagasaki, furent responsables peut-être de 50 % des décès[68], causés par plusieurs mécanismes : On estime que le rayonnement thermique a été la cause directe d’environ 20 à 30 % des décès à Hiroshima et Nagasaki[71] : Le Monde diplomatique d'août 2005 publie quelques extraits d'un texte du journaliste américain John Hersey paru le 31 août 1946 dans le New Yorker[74]. L'avion atterrit au sud de la ville et l'officier prit des mesures[Lesquelles ?] Le sort des prisonniers de guerre devint particulièrement préoccupant lorsque le ministre de la guerre ordonna le 1er août 1944 d'exécuter les prisonniers alliés si le Japon venait à être envahi[138]. Le nombre des victimes ne sera sans doute jamais connu car les circonstances (ville en partie évacuée, présence de réfugiés venant d'autres villes, destruction des archives d'état civil, disparition simultanée de tous les membres d’une même famille, crémations de masse) rendent toute comptabilité exacte impossible, en particulier des morts survenues dans les premières heures : D'après une étude réalisée par échantillonnage en novembre 1945 par la faculté de médecine de l'université impériale de Tokyo[67], 73,5 % des victimes moururent dès le bombardement ou le jour même. General Leslie R. Groves, the man responsible for organizing the Manhattan Project, which solved the problem of producing and delivering the nuclear explosion, estimated that another atom bomb would be ready to use against Japan by August 17 or 18—but it was not necessary. faire une démonstration de force à l'égard du reste du monde et en particulier, de l'Union soviétique ; contribuer à contrer stratégiquement l'Union soviétique en prenant position sur l'ensemble des îles japonaises, afin d'éviter une partition comme en Allemagne, et de créer grâce au Japon occupé une tête de pont américaine sur la côte ouest du Pacifique, pour limiter les ambitions soviétiques ; tester en vraie grandeur une force de frappe dissuasive ; justifier un programme dont le coût avait été exorbitant, expérimentation des armes bactériologiques et chimiques par ces mêmes unités sur des milliers de cobayes humains, Lors des bombardements, les États-Unis étaient signataires des. L'important effort de guerre du Japon nécessitait des moyens modernes qui contrastaient avec le reste de Nagasaki : les résidences étaient traditionnelles, avec des structures en bois. Ceux-ci sont chargés d'écouter les communications et de limiter le pouvoir de la presse. C'est un engin à l'uranium de 4500 kilos, d'environ 3.5 mètres sur 75 cm de diamètre surnommé Little Boy. Quant à l'utilité de la médiatisation du bombardement, le New York Times résume ainsi les deux positions antagonistes : le révéler, ou le garder secret. (1) Mitsubishi Nagasaki Arms Factory (2) Mitsubishi Nagasaki Steelworks (3) Mitsubishi Electric Co. Nagasaki Works (4) Mitsubishi Nagasaki Shipyard (5) Nagasaki Shipbuilding National Defense Corps (6) Prisoner-of-War Camp (7) Unzen Firebrick Factory 4. Pilotée par Paul Tibbets, Enola Gay était partie à 2 h 45 de l'île de Tinian, avec Little Boy à son bord. Ce sera le seul ordre écrit concernant l'utilisation de la bombe atomique. Hisatsune Sakomizu, le secrétaire en chef du cabinet en 1945, décrivit les bombardements comme « une occasion en or venue du ciel qui permet au Japon de cesser la guerre ». Le 9 août 1945, le B-29 Bockscar piloté par le major Sweeney largua la bombe atomique Fatman, tirant, elle, sa puissance explosive du plutonium, sur Nagasaki. » Faute d'autres éléments, le journal mentionne les informations données par le Département de la Guerre sur l'essai du Nouveau-Mexique : une immense tour métallique a été vaporisée, un nuage s'est formé jusqu'à 40 000 pieds (12 000 mètres), et deux observateurs situés à 10 000 yards (environ 9 km) ont été jetés à terre. La cité fut choisie comme cible car elle n'avait encore subi aucun raid aérien. In 1940, the U.S. government began funding its own atomic weapons development program, which came under the joint responsibility of the Office of Scientific Research and Development and the War Department after th… indiquant 255 000 habitants s'était appuyé sur les statistiques de rationnement de riz de juin 1945[28]. Et enfin, le président cherche à rassurer l'opinion publique : il annonce les bienfaits de l'atome qui viendra constituer une nouvelle source d'énergie aux côtés du charbon, du pétrole et de l'eau, mais le public doit comprendre que le secret — et de nouvelles recherches — soient encore nécessaires ; néanmoins, un contrôle démocratique est annoncé, par le biais d'une commission que le Congrès des États-Unis sera chargé de mettre en place. Leur opinion peut se résumer à ce commentaire d'un porte-parole : pourquoi se préoccuper de guerre psychologique contre un ennemi déjà battu et qui n'a pas assez de bon sens pour déposer les armes et éviter une destruction totale ? 40 000-70 000 personer uppskattas ha dött och cirka 120 000 blivit utan hem av explosionen som lade stora delar av staden i ruiner. ». Les symptômes étaient ceux d'une faiblesse généralisée et d'une avitaminose sévère. 11,3 % des victimes moururent avant la fin de la première semaine, et 3,4 % au cours de la deuxième semaine ; dans l'ensemble, près des neuf dixièmes des victimes (88,3 %) moururent dans cette première période de deux semaines. ». All Rights Reserved. Le 9 août, il demanda à son garde des Sceaux Kōichi Kido d'organiser une conférence impériale pour « contrôler la situation » car « l'Union soviétique a déclaré la guerre et lancé les hostilités contre nous »[109]. Une vingtaine d'exemplaires furent modifiés en réunissant les deux soutes à bombes en une seule, pour y loger la nouvelle arme[30], durant l'été 1945 à l'usine Glenn L. Martin d'Omaha. Si l'on considère que les causes inconnues sont essentiellement des causes « mécaniques », cette catégorie est donc à l'origine de plus de 70 % des décès. Hambourg subira un sort similaire lors de l'opération Gomorrhe, mais sur une durée d'environ 10 jours avec 2 714 avions et 8 650 tonnes de bombes conventionnelles qui firent 40 000 morts[119]. Nagasaki Day: Let’s commemorate the day when a 'Fat Man' killed 80,000 people on 9th August, 1945 The bomb was dropped using a parachute from an American B29 Bomber at 1102 local time. Nous venons juste de commencer à utiliser cette arme contre votre patrie. Celle-ci contenait des poussières radioactives et des cendres qui lui donnaient une teinte proche du noir, et a été de ce fait désignée par le terme de « black rain » dans la littérature anglo-saxonne. The hills that surrounded the city did a better job of containing the destructive force, but the number killed is estimated at anywhere between 60,000 and 80,000 (exact figures are impossible, the blast having obliterated bodies and disintegrated records). Il fait partie des monuments de l'Unesco depuis 1996 malgré les protestations des États-Unis et de la Chine[96]. Le nombre de personnes tuées par l'explosion, la chaleur et la tempête de feu consécutive, est difficile à déterminer et seules des estimations sont disponibles, allant de 110 000 à 250 000 morts, sans compter les cas ultérieurs de cancers (plusieurs centaines) ou autres effets secondaires. Par exemple, les experts avaient trouvé une ombre permanente projetée sur le toit de l’édifice de la chambre de commerce par la tour du même bâtiment. Outre ces considérations sur les pertes humaines, le but principal de l'attaque était d'avoir un effet de surprise optimal.